Calculs de sous-réseaux

Calculs de sous-réseaux

17 juillet 2011 18 h 22 min 0 commentaires

Voici un exercice qui vous aidera à faire des calculs de sous-réseaux. Pour toute question, n’hésitez pas à écrire un commentaire!
Prérequis : connaitre conversion binaire à décimal Voir annexe en dernière page

Questions :

Adresse Ip réseau : 172.17.64.0

Masque : /19

Nombre de sous réseau : n=23

On doit tenir compte de la RFC 1860.

1)      Donner le nouveau M.S.R.

2)      Donner les adresses IP des réseaux numéro 16 et 20.

3)      Combien d’adresses IP disposeront nous par sous-réseau ?

4)      Donner les plages d’adresses IP des sous-réseaux 15 et 22.

 

 

Réponses :

1)      La RFC 1860 stipule pour le calcul de sous réseau l’équation suivante : n = 2x – 2

Où n est le nombre de sous réseau, x le nombre de bits nécessaire pour l’adressage. On enlève 2 au résultat car on n’utilise pas le premier sous-réseau ni le dernier.

Donc dans notre cas : n = 25 -2= 30          –>    Il nous faut 23 sous-réseau, c’est le résultat qui s’en approche le plus. Ensuite il faut additionner le nombre de bits trouvé au masque actuel :

/19 + 5 = /24

Donc le nouveau masque est /24 (notation CIDR)

2)      Pour trouver l’adresse d’un sous-réseau il suffit de traduire la partie sous-réseau en binaire :

172.17.010 10000.0

IDR IDSR NH

IDR= Identifiant Réseau

IDSR = identifiant Sous-Réseau

NH = Numérotations des hôtes

Les trois premiers bits du troisième octet font partie de l’identifiant réseau : 010 = 64 en décimal les 5 bits restants définissent l’adresse du sous-réseau : 10000 = 16 en décimal.

Ensuite on additionne la partie IDR à la partie IDSR :

64 + 16 = 80

Donc l’adresse du sous-réseau 16 sera :

172.17.80.0

De même avec le sous-réseau 20 :

172.17.84.20

3)      Pour déterminer le nombre d’adresses disponibles dans un sous-réseau il faut se servir du masque de sous-réseau, sa valeur max est de 32bits. Il faut soustraire la valeur max du M.S.R. à la valeur max de notre M.S.R pour donner le nombre de bits disponibles pour l’adressage IP de la partie hôte : 32 – 24 = 8 bits

Ensuite calculer avec le nombre de bits disponibles la quantité d’adresses disponibles :

28-2=254

On soustrait 2 car on omet l’adresse de broadcast (x.x.x.255) et l’adresse du réseau.

Ce qui nous fait 254 adresses disponibles pour chaque sous-réseau.

 

4)      Plage d’adresse du sous-réseau 15 :

Il faut trouver la première adresse et la dernière adresse du sous-réseau. Pour cela il faut traduire en binaire le dernier octet qui est réserver à l’adressage IP :

Du fait de notre M.S.R. en /24 les trois premiers octets ne changeront pas seul le dernier est utilisé pour la partie hôte :

172.17.010 01111.0

–> 01111 = 15

010 = 64

64+15= 79

Donc adresse du réseau 15 : 172.17.79.0

Comme vu précédemment nous avons 254 adresses disponibles donc rapidement dans ce cas présent on déterminer la première adresse disponible ainsi que la dernière ; Sinon il suffit de traduire en binaire la partie hôte et mettre à 1 (00000001 ici) pour la première adresse et 11111110 pour la dernière adresse :

1ère adresse IP : 172.17.79.00000001 = 172.17.79.1

2ème adresse IP : 172.17.79.11111110 = 172.17.79.254

 

Plage d’adresse du réseau 22 :

En procédant comme précédemment on trouve l’adresse du réseau 22 :

172.17.86.0

1ère adresse IP : 172.17.86.1

2ème adresse IP : 172.17.86.254

 


 

 

Annexe

Conversion Décimal / Binaire

Une adresse IP est composée de 4 octets, 1 octet est égal à 8bits. Un bit ne peut qu’être 1 ou 0. Il faut retenir le tableau de conversion suivant :

128         64           32           16           8             4             2             1

Sur 8 bits nous allons jusqu’à 128 car on effectue des multiples de 2 en partant de 1. Ainsi le nombre en binaire 10000000 = 128 en décimal.

0             1             0             1             0             0             0             0

=80  (64+16)

On regarde où il y a des 1, on prend les valeurs décimales correspondantes et on les additionne.

 

Calcul sous-réseau / M.S.R

 

Voici un petit tableau à retenir qui va vous aider dans les calculs de sous-réseau et se retrouver entre la notation CIDR et décimal des masques de sous réseau :

Moyen simple et rapide de convertir un masque de sous réseau décimal en CIDR

 

 

Comment utiliser ce tableau ? C’est très simple : par exemple prenez un M.S.R en /27. Pour retrouver le masque en décimal et en même temps déterminer combien de bits dispose-t-on pour l’adresse des hôtes c’est très facile :

27 se situe sur la dernière ligne (dernier octet) donc les 3 premiers octets sont donc à 255 et réserver pour l’IDR. On remonte jusqu’à l’avant dernière ligne et on a notre masque :

255.255.255.224

Et on sait par la même occasion que les 3 premiers bits du dernier octet font partir de l’IDR et les cinq derniers de la partie IDRS. Cela rejoint la logique vu dans l’exercice 1 : 32-27 = 5  bits.

Exemple de conversion notation CIDR en décimal

 

Essayer avec n’importe qu’elle valeur ça fonctionne !

Laissez un commentaire

Vous devez être connecté pour poster un commentaire

Tutonline : Welcome !

Connexion

Mot de passe oublié

Inscription